facebook Twitter
Danse
Aria
No Gravity Dance Compagny

Vendredi 8 novembre 2019 à 20h00

Connu pour ses chorégraphies aériennes hors du commun, Emiliano Pellisari, l’homme aux danseurs volants, revient avec Aria. Une création spectaculaire qui nous embarque à la découverte du monde lumineux de la Renaissance italienne.

Sur scène, musiciens, danseurs et chanteurs évoluent dans un même espace. Ils bougent, volent dans les airs et créent des figures irréelles donnant une dimension surréaliste au plateau !

Inclassable, Emiliano Pellisari élabore un art chorégraphique singulier, au croisement de la magie, de l’illusionnisme, du cirque et de la musique. Inspiré par la féerie du théâtre baroque et puisant dans les possibilités technologiques actuelles, il fait littéralement voler ses interprètes, assimilant ainsi le rêve à la réalité. Un spectacle époustouflant !

Conseillé à partir de 8 ans
Durée : 2h, avec entracte. Salle numérotée
Tarifs : Plein tarif : 28€ Réduit : 25€
JED : 15€ Enfant : 12€

Abo. : 20€ Abo. JED : 12€


Concepteur et directeur général : Emiliano Pellisari
Metteur en scène : Emiliano Pellisari
Chorégraphe : Marian Porceddu
Directeur musical : Michele Carreca
Soprano : Susanne Bungaard
Sopraniste : Angelo Bonazzoli
Sponsor : Marco Polo Network

Conférence Envols et voleries, animée par Florence Poudru, historienne de la danse, le 8 novembre à 18h30 (Grand Angle) Symbolisé par Icare, le rêve immémorial d’envol s’est concrétisé dans le ballet du XIXe siècle. Le spectacle dansé d’aujourd’hui recourt aux techniques circassiennes pour aborder autrement le corps dans l’espace scénique.

Danse
Des air(e)s d’anges
Chorégraphie Bouba Landrille Tchouda / Cie Malka

Jeudi 21 novembre 2019 à 20h00
Vendredi 22 novembre 2019 à 14h30 (séance scolaire)

On ne sait guère d’où l’on vient, poussières d’étoiles ou simple argile, cela reste un mystère dans le chaos du monde. Certains pensent qu’on est tombés de là-haut, d’autres affirment qu’on a poussé d’en bas, moitiés-anges, moitiés-diables, moitié-arbres, moitié-nuages. C’est sans doute la raison pour laquelle les humains se déchirent, s’arrachent ou se déplument, s’emmêlent et se déracinent. C’est sans doute la raison pour laquelle chaque humain cherche en l’autre cette moitié de lui-même qu’il a perdue jadis.

Assis sur le grand banc de la vie, ces quatre-là que nous avons sous les yeux, essaient eux aussi d’unir leurs destinées dans la chair et le sang de leur fraternité. Ils possèdent des corps lesquels inventent la danse, juste le temps d’un spectacle, avec quelques plumes d’anges en guise de lumière. Puis ils repartiront, vers leur chaos d’étoiles, ce chaos nébuleux dont nous sommes tous faits.

Rencontre entre les artistes et le public, à l’issue des représentations

Conseillé à partir de 11 ans. Placement libre
Durée : 1h
Tarifs : Plein tarif : 20€ ♦ Réduit : 17€
JED : 12€ ♦ Enfant : 10€
Abo. : 12€ ♦ Abo. JED : 10€


Avec Thomas Pavon, circassien, Razy Essid et Noah Mgbélé Timothée, danseurs, Yvan Talbot, musicien en live
Direction artistique et chorégraphie : Bouba Landrille Tchouda
Dramaturgie : Guy Boley
Composition musicale : Yvan Talbot
Scénographie : Rodrigue Glombard
Lumières : Fabrice Crouzet
Costumes : Claude Murgia
Diffusion : Mitiki - Bertrand Guerry
Production : Cie Malka

Coproduction : Le Grand Angle, Scène régionale / Pays Voironnais ; le théâtre d’Aurillac ; La Coloc’ de la culture / Cournon-d’Auvergne. Avec le soutien : CDCN Le Pacifique / Grenoble, l’Adami et de la Spedidam. Remerciements : La Rampe / Échirolles ; le Théâtre Municipal de Grenoble

Danse
Le lac des cygnes
Ballet de l’Opéra national du Rhin / Radhouane El Meddeb

Mardi 10 décembre 2019 à 20h00

Puisant aux sources d’anciennes légendes slaves et nordiques où la fatalité survient des mystérieuses forces de la nature, Le Lac des cygnes a créé son propre mythe. Radhouane El Meddeb s’empare avec gourmandise de cette oeuvre empreinte d’une profonde nostalgie… où l’amour rêvé demeure impossible. Le prince Siegfried, manipulé par le maléfique Rothbart, se dérobe à la réalité du pouvoir et du mariage pour se réfugier dans les rêves, où lui apparaît un lac magique porteur de l’amour idéalisé. La fin tragique de ce chef-d’oeuvre ne traduit pas le triomphe du mal, mais la quête sans cesse renouvelée d’une perfection jamais atteinte.

Le chorégraphe d’origine tunisienne s’affranchit de l’écriture classique - gardant son excellence et sa magie - pour la rendre plus romantique et émotionnelle, en agissant sur le corps dans sa partie charnelle et émotive. Grâce à sa formation initiale de comédien, le chorégraphe use habilement de multiples ressorts de théâtralité. Les danseurs et le public partagent un vrai rapport de proximité pour assister à une histoire d’amour, dans un dispositif où tous deux se rendent le regard, s’adressent l’un à l’autre.

Conseillé à partir de 8 ans
Durée : 1h30. Salle numérotée
Tarifs : Plein tarif : 28€ ♦ Réduit : 25€
JED : 15€ ♦ Enfant : 12€
Abo. : 20€ ♦ Abo. JED : 12€


Chorégraphie : Radhouane El Meddeb
Musique : Piotr Illitch Tchaïkovski
Direction musicale : Nn
Décors : Annie Tolleter
Costumes : Celestina Agostino
Lumières : Éric Wurtz
Ballet de l’Opéra national du Rhin
Direction artistique : Bruno Bouché
Production : Ballet de l’Opéra national du Rhin / Compagnie de SOI

Conférence De l’échec au symbole du ballet, animée par Florence Poudru, historienne de la danse, le 10 décembre à 18h30 (Grand Angle) Après l’échec de la création de Julius Reisinger à Moscou en 1877, qui aurait pu imaginer que la chorégraphie de Marius Petipa et de Lev Ivanov deviendrait l’emblème du ballet classique ? À quel moment est-elle devenue une référence mondiale ? Quel est le secret des cygnes qui peuplent ce lac ?
 

 

Danse hip-hop
Lobby
Compagnie Tie Break

Mardi 14 janvier 2020 à 14h30 (séance scolaire)
Mardi 14 janvier 2020 à 20h00

Créée par quatre danseurs issus du Pockemon Crew, le groupe de battle le plus titré du monde, la Compagnie Tie Break utilise la danse hip-hop pour véhiculer son message positif auprès du public.

Inspiré de leurs tournées internationales, Lobby se joue dans un hôtel de luxe, mêlant performance de breakdance et expression scénique théâtrale, inspiré à la fois par le nouveau cirque et la comédie musicale. Les sketches comiques et insolites se succèdent, rythmés par les rencontres avec les acteurs de cet hôtel, réceptionnistes, concierges, room-service et clients.

Sous forme de comédie musicale aux inspirations jazzy, Lobby est un spectacle au rythme effréné. Les danseurs s’approprient l’environnement scénique comme personne et nous livrent une performance technique et acrobatique hors du commun.

Lever de rideau avec les élèves de l’atelier de hip-hop du conservatoire de Voiron, dirigé par Mounir Maklhoufi

Conseillé à partir de 8 ans
Durée : 50 min. Placement libre
Tarifs : Plein tarif : 20€ Réduit : 17€
JED : 12€ Enfant : 10€
Abo. : 14€ Abo. JED : 10€


Chorégraphes, danseurs : Moncef Zebiri, Farès Baliouz, Patrick M’Bala Mangu, Naguéyé Mahmoud Danseurs : Rémi Michault, Wassim Berriss, Nilton Martins Cabral ou Yves Constant Bankoué (en alternance), Osmane Camara
Regard extérieur : Johan Lescop
Création lumière : Xavier Lazarini
Scénographie : Daniel Fayet
Costumes : Nadine Chabannier
Bande son : Arthur Caget
Régie lumière : Moustapha Delli
Régie son : Georges Fagbohoun

Coproduction : Compagnie Tie Break ; Théâtre Molière-Sète, scène nationale archipel de Thau ; Initiatives d’Artistes en Danses Urbaines - Fondation de France - La Villette 2017. Avec le soutien de la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes ; SEPR ; Compagnie Dyptik ; Centre de Sports Playground ; La Tour du Pin 22 Production déléguée : Théâtre Molière-Sète, scène nationale archipel de Thau
 

Danse
Les cuillères vides
Requiem pour un désir Cie Apart

Mardi 4 février 2020 à 14h30 (séance scolaire)
Mardi 4 février 2020 à 20h00

Un trio aux résonances vintage qui s’achève par une forme de transe et se lie, dans une mise à nue mélancolique, à la mélodicité d’un piano acoustique.

Nous avons tous, au moins une fois, vécu un amour imaginaire. Celui qui nous amène à comprendre la fulgurance recherchée dans l’objet d’amour, déformation sublimée de nos propres attentes.

On peut se poser la question. C’est quoi être amoureux ? Peut-être un désir de l’inconnu, une ouverture au tout autre, à l’insatiable, à l’inouï, à l’indicible… L’autre, avec sa flèche, à poil, nous entraîne toujours vers ces prétendues amours dans lesquelles nous nous jetons à corps perdu, foudroyés, parfois, simplement par la vue anodine d’une nuque.

Le spectacle Les Cuillères vides veut traduire l’obsession amoureuse qui réside en chacun d’entre nous pour laisser confondre engagement, déraison et folie.

Rencontre entre les artistes et le public, à l’issue des représentations

Conseillé à partir de 8 ans
Durée : 50 min. Placement libre
Tarifs : Plein tarif : 20€ Réduit : 17€
JED : 12€ Enfant : 10€
Abo. : 14€ Abo. JED : 10€


Chorégraphes : Yannick Siméon, Jérémy Silvetti
Interprètes : Axelle André, Sarah Charlier, Jérémy Silvetti
Création musicale : Richard Pesenti
Création Lumière : Fabien Andrieux
Photos : Gérard Brun, Jérémie Pontin
Soutiens : Ville de Seyssinet-Pariset, Ville de Grenoble, Spedidam

Danse
Blanche-Neige et les sept nains
Grand Ballet de Kiev

Jeudi 13 février 2020 à 20h00

Ce ballet va ravir l’imaginaire des petits et des grands grâce aux danses, aux péripéties et à l’interprétation par le Grand Ballet de Kiev de ce conte merveilleux des frères Grimm. Blanche-Neige est une très jolie princesse. Sa belle-mère, la Reine, sentant qu’un jour la beauté de Blanche-Neige dépasserait la sienne donne l’ordre à son garde-chasse de la tuer. N’ayant pas le courage d’exécuter ses ordres, il l’abandonne dans la forêt… Et tout le monde connaît la suite !

Dans cette interprétation, tout concourt à offrir un ballet coloré qui
réveille le coeur de tous les danseurs en devenir. La virtuosité des artistes issus du célèbre Grand Ballet de Kiev ne laisse personne indifférent.

Un spectacle pour les amoureux de grands ballets narratifs et populaires comme on en voit peu.

Organisé par NP Spectacles

Durée : 2h20 avec entracte. Salle numérotée
Tarifs : Plein tarif : 43€ Réduit : 40€
JED : 40€ Enfant : 23€
Abo. : 37€ Abo. JED : 23€


Chorégraphie : A. Stoyanov
Musique : Bogdan Pavlovsky
Danseurs étoiles : A. Stoyanov, E. Kukhar

 

Danse
CAR/MEN
Chorégraphie Philippe Lafeuille / Cie Chicos Mambo

Vendredi 20 mars 2020 à 20h00

Après le loufoque et voluptueux TUTU, la compagnie Chicos Mambo revient au Grand Angle avec sa nouvelle création, CAR/MEN.

Comment aborder une telle icône, figure référence du théâtre mille fois revisitée ? En proposant une fantaisie iberochorégraphique ! Opéra ou ballet, contemporain ou flamenco, comique ou tragique, féminin ou masculin, artisanal ou numérique... CAR/MEN est un peu de tout ça et beaucoup plus. Une rencontre improbable entre un chanteur, des danseurs masculins et un éternel féminin. Une Carmen en mouvement par des corps dansants, une voix, des mots et la musique pour que le voyage au pays de Carmen puisse commencer... Et bien sûr l’inévitable Bizet.

Dans ce CAR/MEN, se côtoient l’humour, le théâtre, le chant, le clown, le théâtre d’objets et la vidéo. Une Carmen 2.0 Toréro !

Rencontre entre les artistes et le public, à l’issue de la représentation

Conseillé à partir de 8 ans
Durée : 1h20. Salle numérotée
Tarifs : Plein tarif : 28€ Réduit : 25€
JED : 15€ Enfant : 12€
Abo. : 20€ Abo. JED : 12€

Conception / Chorégraphie : Philippe Lafeuille
Danseurs : François Auger, Antonin « Tonbee » Cattaruzza, Phanuel Erdmann, Pierre Emmanuel Langry, Adrien Picaut, Julien Mercier, Samir M’Kirech, Stéphane Vitrano
Chanteur : Antonio Macipe
Car/menologue : Romain Compingt
Conception lumières : Dominique Mabileau, assistée d’Armand Coutant
Bande son : Antisten
Création costumes : Corinne Petitpierre, assistée d’Anne Tesson
Régisseur Plateau : Victor Valette
Habilleuse : Cécile Flamand
Régie : Armand Coutant
Cie La feuille d’Automne : Françoise Empio, Matthieu Salas

Conférence Carmen, de l’opéra-comique aux ballets, animée par Florence Poudru, historienne de la danse, le 20 mars à 18h30 (Grand Angle). Le succès que Bizet n’a pas eu le temps de savourer est également un ballet à part entière grâce à Roland Petit. Depuis, les versions contemporaines se multiplient : Matthew Bourne et Jiři Kylián ont signé des versions de Carmen, sans oublier celles d’Antonio Gadès et de Mats Ek plus proche de Mérimée.

Danse/Musique/Vidéo
Pièce à vivre
Direction artistique et interprétation Sylvie Guillermin

Mercredi 29 avril 2020 à 18h30
Jeudi 30 avril 2020 à 15h00
Lundi 4 mai 2020 à 15h00
Mardi 5 mai 2020 à 20h00
Mercredi 6 mai 2020 à 20h00
Jeudi 7 mai 2020 à 20h00

Ce solo de danse, poétique, politique et humoristique est conçu pour appartements et espaces de vie. Le quotidien de chaque lieu sert la danse, l’embarque, et soudainement donne voix à la danseuse. Sylvie Guillermin parle, chante, ouvre et ferme des portes, grimpe dans des espaces possibles, escaliers, tables ou fauteuils… supports où s’accrocher sans rien casser, sans rien abîmer. Des images défilent sur le mur, des diapositives de vacances, de voyages, de situations...

La pièce - espace de vie et oeuvre artistique à la fois - vit, se déplace, se transforme, devient un lieu propice à la création. Acte moteur, détonateur du solo, le thème s’accroche au nez, au ventre, aux oreilles, aux bras et aux jambes.

Après 30 ans de chorégraphies intensives, qu’est-ce qui peut le mieux faire sourire, interpeller, remettre en question une chorégraphe si ce n’est l’acte de création lui-même, dans notre monde d’aujourd’hui ?

Attention : spectacle décentralisé

Mercredi 29 avril à 18h30 (MJC salle de l’Orgère - Rives)
Jeudi 30 avril à 15h (Résidence Plein soleil - Montferrat)
Lundi 4 mai à 15h (Ehpad Centre hospitalier - Saint-Geoire-en-Valdaine)
Mardi 5 mai à 20h (Salle socio éducative - La Buisse)
Mercredi 6 mai à 20h (Salle des fêtes - Bilieu)
Jeudi 7 mai à 20h (Théâtre de la Murette)


Conseillé à partir de 8 ans
Durée : 40 min. Placement libre
Tarifs : Adulte : 10€
Enfant jusqu’à 12 ans : 8€
Hors abonnement


Conception et interprétation : Sylvie Guillermin
Musique : Arash Sarkechik et Smadj
Lumières et vidéo : Julien Huraux
Costume : Catherine Béchetoille
Son : Thibaud Grimonet
Accompagnement artistique : Serge Pauthe, Fanny Chiressi et Déborah Salmirs

Coproductions : Le Grand Angle, scène régionale / Pays Voironnais ; Espace Paul Jargot / Crolles ; Travail et Culture / Saint-Maurice-l’Exil. Avec le soutien de la Ville de Grenoble, le Département de l’Isère et la Spédidam. Mécénat : Double DS Lost and Foundation. Remerciements à l’EHPAD Les Solambres / La Terrasse ; Le Polaris / Corbas ; La Rampe / Échirolles ; la ville de Beaurepaire ; l’association Carcara ; l’association Afev et les Kapseurs et Kapseuses / Grenoble ; l’École Le Marronnier, Bourg d’Oisans.

Teaser-Pièce à Vivre-2019 Cie Sylvie Guillermin from Sylvie Guillermin on Vimeo.

HORAIRES à partir du 3 septembre  : billetterie par tél. (04 76 65 64 64) ou au guichet :
Mardi, mercredi et vendredi 10h-13h/14h-18h. Jeudi 14h-18h.
Samedis : 9h30-12h, jusqu’au 21 décembre inclus. Fermé le lundi. Ouvert les samedis de spectacle de 9h30 à 12h et 1h30 avant le début de la représentation. Les soirs de spectacles : ouverture sans interruption de 14h à l’heure de la représentation.
En ligne : 7j/7 & 24h/24 sur ce site Internet.
6, rue du Moulinet - 38500 VOIRON. Adresse postale : CS 90451 - 38501 VOIRON Cedex

pays Voironnais     isere