facebook facebook
Danse
My Ladies Rock
Groupe Émile Dubois / Cie Jean-Claude Gallotta

Vendredi 19 octobre 2018 à 20h00

Le rock ne serait-il qu’une affaire d’hommes où les femmes ne seraient qu’égéries, icônes ou muses ? C’est sans compter celles qui se sont donné le droit « d’être des hommes comme les autres ». En 2017, le Grand Angle accueillait My Rock, un opus dédié aux rockeurs emblématiques des années 50 ; avec My Ladies Rock, Jean-Claude Gallotta conjugue ce genre musical au féminin.

Femmes combattantes et provocatrices, certaines n’y sont pas allées avec le dos de la guitare pour faire exploser le plafond de verre qui les empêchait d’accéder à la notoriété. Les danseurs du Groupe Émile Dubois, hommes et femmes, côtoient Marianne Faithfull « l’icône sulfureuse », Aretha Franklin « la reine de la soul », Patti Smith « la mystique », Tina Turner « la panthère » ou encore Wanda Jackson « l’avant-gardiste ».
Autant de légendes du rock qui poussent le génie musical à l’extrême.

Rencontre entre les artistes et le public, à l’issue de la représentation

Prélude : conférence autour de l’univers et l’esthétique de Jean-Claude Gallotta, animée par Claude-Henri Buffard

Conseillé à partir de 12 ans
Durée : 1h15. Salle numérotée
Tarifs : Plein tarif : 20€ • Réduit : 17€
JED : 12€ • Enfant : 10€
Abo. : 14€ • Abo. JED : 10€

Chorégraphie : Jean-Claude Gallotta, assisté de Mathilde Altaraz
Texte et dramaturgie : Claude-Henri Buffard
Avec : Agnès Canova, Paul Gouëllo, Ibrahim Guétissi, Georgia Ives, Bernardita Moya Alcalde, Fuxi Li, Lilou Niang, Jérémy Silvetti, Gaetano Vaccaro, Thierry Verger, Béatrice Warrand
Scénographie et images : Jeanne Dard
Lumière : Dominique Zape
Montage vidéo : Benjamin Croizy
Costumes : Marion Mercier, assistée d’Anne Jonathan et de Jacques Schiotto
Musique additionnelle : Benjamin Croizy et Strigall
Avec les musiques de Wanda Jackson, Brenda Lee, Marianne Faithfull, Siouxsie and the Banshees, Aretha Franklin, Nico, Lizzy Mercier Descloux, Laurie Anderson, Janis Joplin, Joan Baez, Nina Hagen, Betty Davis, Patti Smith, Tina Turner

Production : Groupe Émile Dubois / Cie Jean-Claude Gallotta
Coproduction : MCB° Bourges, Scène nationale ; Théâtre du Rond-Point ; Théâtre de Caen ;
CNDC / Angers ; Châteauvallon, Scène nationale.
Le Groupe Émile Dubois / Cie Jean-Claude Gallotta est soutenu par le Ministère de la culture
et de la communication-DGCA et la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, ainsi que par la Région
Auvergne-Rhône-Alpes et le Département de l’Isère.

Danse
Noé
Chorégraphie Thierry Malandain / Malandain Ballet Biarritz

Mardi 20 novembre 2018 à 20h00

Avec Noé, Thierry Malandain aborde des thèmes qui lui sont chers : l’humanité et son devenir, le destin, la destinée, l’environnement... Noé et son épouse sont ici de nouvelles figures d’Adam et Ève. Le Déluge constitue une rupture radicale, envisagée comme la possibilité d’une régénération. Aucun animal ne s’invite dans cette affaire trop humaine, si ce n’est lors d’un passage dansé unissant le corbeau et la colombe.

Chorégraphié sur la majestueuse Messa di Gloria de Rossini, ce ballet épuré, limpide et vibrant convoque une humanité en mouvement et questionne notre destin collectif. Les vingt-deux danseurs demeurent presque toujours présents, témoins ou acteurs, exprimant la diversité des relations : une communauté soudée et sereine, ou alors affolée et déboussolée. Une oeuvre qui interroge sur notre futur commun, avec une émouvante maestria.

Prélude : Danser les sujets bibliques, conférence animée par Florence Poudru, historienne de la danse, le 20 novembre à 18h30 au Grand Angle

Conseillé à partir de 10 ans
Durée : 1h10. Salle numérotée
Tarifs : Plein tarif : 28€, Réduit : 25€, JED : 15€
Enfant : 12€, Abo. : 20€, Abo. JED : 12€

Musique : Messa di Gloria de Gioacchino Rossini
Chorégraphie : Thierry Malandain
Décor et costumes : Jorge Gallardo
Conception lumière : Francis Mannaert
Réalisation costumes : Véronique Murat
Conception décor et accessoires : Frédéric Vadé 

Création / Eurocité Basque : Teatro Victoria Eugenia de Donostia / San Sebastián, les 14 et 15 janvier 2017
Création / Première française : Chaillot, Théâtre National de la Danse / Paris, du 10 au 24 mai 2017
Coproduction : Chaillot, Théâtre national de la danse / Paris ; Opéra de Saint-Étienne ; Donostia Kultura - Teatro Victoria Eugenia de Donostia / San Sebastián (Ballet T) ; CCN Malandain Ballet Biarritz
Partenaires : Opéra de Reims ; Théâtre de Gascogne - Le Pôle ; Theater Bonn / Allemagne ; Forum am Schlosspark-Ludwigsburg / Allemagne

Danse hip-hop
À deux mains
Cie Racines Carrées

Mercredi 19 décembre 2018 à 15h30
Jeudi 20 décembre 2018 à 10h00 (séance scolaire)

Les tout-petits sont souvent très attentifs au langage non verbal et spécifiquement aux messages transmis par les mains. Ils les suivent du regard, les touchent, les agrippent…

Ici les mains, accompagnées de leurs dix fidèles complices, proposent un voyage nocturne au pays de l’imaginaire, où les personnages se transforment au gré des saisons et des voyages qui remplissent les songes des enfants.

Utilisant le « finger tutting », une des disciplines peu connues de la danse urbaine qui consiste à construire et déconstruire des figures avec les doigts, les danseurs deviennent des réductions d’eux mêmes, pour transmettre avec leurs seules mains un langage, une émotion.

Une chorégraphie atypique et rigoureuse qui donne à la danse urbaine une nouvelle voie poétique et minimaliste destinée aux enfants.

Conseillé de 3 à 6 ans
Durée : 30min. Placement libre
Tarifs : Plein tarif : 12€, Réduit : 10€, JED : 10€
Enfant : 8€, Abo. : 10€, Abo. JED : 8€
Hors abonnement

Chorégraphie et mise en scène : Nabil Ouelhadj
Interprétation : Moustapha Bellal et Cécile Delobeau
Musique : Pierre Level et musiques additionnelles
Narratrice : Samira Hachi
Costumes : Nabil Ouelhadj

Danse
Le lac des cygnes
Grand Ballet de Kiev

Mercredi 9 janvier 2019 à 20h00

S’il est un ballet qui est universellement connu, c’est bien Le lac des cygnes, créé pour la première fois au Bolchoï. Le succès de ce ballet ne viendra que lorsque Marius Petipa le reprend. C’est la chorégraphie qui est présentée lors de cette tournée 2019 du Grand Ballet de Kiev.

Le lac des cygnes raconte l’histoire du prince Siegfried et d’Odette, condamnée à se transformer en cygne dès le lever du jour. Le sort ne peut être rompu que par le mariage de la jeune fille.

Ce spectacle est un régal pour tous les admirateurs de la danse. La performance des artistes issus du célèbre Grand Ballet de Kiev ne laisse personne indifférent. C’est un spectacle pour toute la famille, pour les petits et pour les grands, une symphonie de la danse, touchante et merveilleuse, un chef d’oeuvre du ballet classique.

Organisé par NP Spectacles

Durée : 2h45, avec entracte. Salle numérotée
Tarifs : Plein tarif : 43€, Réduit : 40€, JED : 40€
Enfant : 23€, Abo. : 37€, Abo. JED : 23€

Ballet en trois actes de Piotr Tchaikovski
Chorégraphie : Marius Petipa
Danseurs étoiles : S. Sotianov et E. Khukari
40 artistes

Danse
Allegria
CCN de La Rochelle - Cie Accrorap / Direction Kader Attou

Jeudi 17 janvier 2019 à 20h00

Partir d’un minuscule geste du quotidien pour le faire s’envoler vers un subtil mouvement poétique : c’est à ce jeu-là que Kader Attou se frotte pour aborder sa nouvelle pièce chorégraphique.

Allegria se veut avant tout une pièce joyeuse et tendre. Des images nourries d’objets surréalistes offrent aux huit danseurs un espace ouvert aux chimères. Avec un humour qui lui est propre, Kader Attou entraîne ces derniers dans une traversée onirique du monde qui nous entoure et choisit d’en parler en le rêvant. De façon touchante et drôle, il sème l’illusion en faisant appel à la part d’enfance qui est en nous.

Entouré de complices, mais aussi de nouveaux danseurs réunis par leur qualité d’interprétation et leur virtuosité, Kader Attou livre un imaginaire ludique et sensible, légèrement mélancolique.

Prélude : Gestes et objets quotidiens, conférence animée par Florence Poudru, le 17 janvier à 18h30 au Grand Angle

Conseillé à partir de 9 ans
Durée : 1h10. Salle numérotée
Tarifs : Plein tarif : 20€, Réduit : 17€, JED : 12€
Enfant : 10€, Abo. : 14€, Abo. JED : 10€

Direction artistique et chorégraphie : Kader Attou
Danseurs : Gaetan Alin, Khalil Chabouni, Sabri Colin, Jackson Ntcham, Artem Orlov, Mehdi Ouachek, Sulian Rios, Maxime Vicente
Assistant : Mehdi Ouachek
Dramaturgie : Kader Attou
Scénographie : Camille Duchemin en collaboration avec Kader Attou
Création des musiques originales : Régis Baillet - Diaphane
Création lumière : Fabrice Crouzet

Danse
La fresque
Angelin Preljocaj / Ballet Preljocaj

Vendredi 1er février 2019 à 20h00

Avec près de 50 pièces à son actif, Angelin Preljocaj est l’une des grandes figures de la danse contemporaine en France et à l’international.
Avec La fresque il poursuit son exploration des contes.

Dans ce conte chinois, deux voyageurs trouvent en effet abri dans un temple et découvrent une fresque cachée où de très belles femmes semblent, imperceptiblement, danser. L’un d’eux va s’évader vers son univers, et faire d’une de ces vierges aux cheveux défaits son épouse...

Cette légende asiatique a inspiré à Angelin Preljocaj une rêverie somptueuse qui emporte le spectateur de l’autre côté du miroir. La partition électro-fusion de Nicolas Godin, cofondateur du groupe Air, les costumes d’Azzedine Alaïa, les décors et vidéos créés par la designer Constance Guisset et les lumières d’Éric Soyer composent une troublante traversée des apparences, à mi-chemin entre représentation et réalité.

Prélude : Contes dansés d’aujourd’hui, conférence animée par Florence Poudru, le 1er février à 18h30 au Grand Angle

Conseillé à partir de 9 ans
Durée : 1h20. Salle numérotée
Tarifs : Plein tarif : 28€, Réduit : 25€, JED : 15€
Enfant : 12€, Abo. : 20€, Abo. JED : 12€

Pièce pour 10 danseurs
Chorégraphie : Angelin Preljocaj
Musique :Nicolas Godin
Costumes : Azzedine Alaïa
Décors et vidéos : Constance Guisset
Lumières : Éric Soyer
Assistant, adjoint à la direction artistique : Youri Aharon Van den Bosch
Assistante répétitrice : Cécile Médour
Choréologue : Dany Lévêque

Production : Ballet Preljocaj
Coproduction : Grand Théâtre de Provence ; Maison des arts de Créteil ; Théâtre de la Ville /
Paris ; Chaillot, Théâtre national de la danse / Paris ; Scène nationale d’Albi ; National Taichung Theater / Taïwan

Danse jeune public
Rock & Goal
Kelemenis & Cie

Mercredi 13 février 2019 à 10h00 (séance scolaire)
Mercredi 13 février 2019 à 15h30

Lizzie aime le baseball et David le kung-fu. Elliott préfère la danse et Serena le tennis… Ensemble ils jouent au Rock & Goal !

Chez Michel Kelemenis, chorégraphe, tout est danse. Dans cet univers, il explore, avec ses quatre merveilleux interprètes, les gestes d’athlètes sur la musique et interroge les différences entre la danse comme pratique sportive et comme discipline artistique. Sur fond de Jeux olympiques, cette pièce chorégraphique est remplie d’ingéniosité, avec des petites touches d’humour, de poésie visuelle, dans lesquelles tout le monde trouve son bonheur en mouvement !

Tout incite à laisser libre cours à l’imagination tandis que l’esprit de compétition cède la place au plaisir et la performance à la grâce. Avec son passé de gymnaste, le chorégraphe tente ici une tendre conciliation et revendique pour chacun (et surtout les enfants) le droit d’aimer la danse au-delà des étiquettes !

Rencontre entre les artistes et le public, à l’issue de la représentation

Conseillé à partir de 5 ans
Durée : 45 min. Placement libre
Tarifs : Plein tarif : 12€, Réduit : 10€, JED : 10€, Enfant : 8€
Abo. : 10€, Abo. JED : 8€
Hors abonnement

Avec : Robb Beresford,
Conception générale et chorégraphie : Michel Kelemenis
Danseurs : Luc Bénard, Mylène Lamugnière, Anthony Roques et Émilie Cornillot
Conseil musical : Olivier Clargé
Montage sonore : Bastien Boni
Création lumière : Bertrand Blayo
Costumes : Philippe Combeau
Régie générale : Nicolas Fernandez

Production : Kelemenis & cie
Avec le soutien de l’Adami

Danse Création 2018
Flux
Yan Raballand / Cie Contrepoint

Mardi 19 mars 2019 à 20h00

À l’heure où la peur gagne du terrain, où la société semble se replier sur elle-même, Yan Raballand veut questionner le passage de l’immobilisme au mouvement, le soulèvement des corps en quête d’un nouvel élan.

Aux mouvements des 8 danseurs, répondront les trajectoires de 6 projecteurs automatiques, partenaires vivants d’une respiration commune. De l’entrée dans un tunnel, plongée instantanée dans l’obscurité, à sa sortie éblouissante, cette construction lumineuse préalable servira de terrain de jeu à l’écriture chorégraphique.

Révéler une alchimie de relation plutôt qu’une juxtaposition, voilà l’endroit et l’idée philosophique que le contrepoint transporte, à travers la rigueur de sa composition et l’attention sensible des interprètes entre eux. Une délicate précision, un espoir dans le rapport humain.

Conseillé à partir de 8 ans
Durée : 1h. Salle numérotée
Tarifs : Plein tarif : 20€, Réduit : 17€, JED : 12€
Enfant : 10€, Abo. : 14€, Abo. JED : 10€

Chorégraphie : Yan Raballand
Interprètes : Evguénia Chtchelkova, Jean-Camille Goimard, Aurélien Le Glaunec, Baptiste Menard, Emilie Szikora, Denis Terrasse, Chloé Zamboni, Marie Viennot
Lumières : David Debrinay
Musique : Wilfrid Haberey
Régie générale : Thibault Gaigneux
Photographies : Thibault Gaigneux

Coproduction : La Rampe, Scène conventionnée Musique et Danse / Échirolles ; Théâtre municipal d’Aurillac, Scène conventionnée ; Théâtre de l’Arsenal / Val de Reuil ; Théâtre du Parc / Andrézieux-Bouthéon ; Yzeurespace / Yzeure ; Communauté de communes du Coeur de Tarentaise
Avec le soutien de : Le Dancing, Cie beau Geste / Val-de-Reuil ; Le Dôme-théâtre / Albertville ; Espace culturel L’Echappée / Sorbiers ; CCNR /Rillieux-la-Pape ; Studio Lucien / Compagnie Propos ; Département du Puy-de-Dôme ; Groupe des 20 Auvergne-Rhône-Alpes

Danse
Danse à la carte à l’école
Cie Ke Kosa

Lundi 25 mars 2019 à 10h00 (séance scolaire)

Du serpent à la girafe / Partir sans en avoir l’air / Du liquide au solide. Selon les thèmes et les musiques choisis par les jeunes spectateurs, GiuliaArduca compose un menu de danses improvisées, sur mesure et à lademande.

À l’issue de chaque set d’improvisation, un échange sensible, entre l’artiste et les enfants, favorise la compréhension et la découverte de l’art chorégraphique contemporain dans toute sa diversité.

Au plus près des élèves, l’approche marquée par les origines italiennes de la danseuse est ludique et interactive. Elle permet une rencontre directe entre les enfants, l’artiste et la poésie du mouvement où le spectateur est aussi acteur.
Un cocktail explosif et pimenté à l’italienne !

« C’est un temps pour aimer la danse,
le temps d’aimer danser,
aimer le temps de danser,
aimer le temps,
aimer la danse... »

Escales dans les écoles et centre de loisirs du Pays Voironnais :
Saint-Blaise-du-Buis, Saint-Bueil, Saint-Sulpice-des-Rivoires, Vourey et au centre de loisirs Léo Lagrange centre est Moirans.

Uniquement scolaires pour les 6-11 ans
Durée : 45 min. Placement libre
Tarifs scolaires et centre de loisirs : 5€

Une proposition dansée et improvisée par Giulia Arduca avec la collaboration des élèves

Conception et danse : Giulia Arduca
Régie son et lumière : Pascal Thollet

Danse hip-hop
Dans l’engrenage
Cie Dyptik

Jeudi 4 avril 2019 à 14h30 (séance scolaire)
Jeudi 4 avril 2019 à 20h00

Depuis plusieurs années, la compagnie Dyptik s’interroge sur les révoltes qui marquent notre époque de façon vive et parfois violente. Avec Dans l’engrenage, il est question des limites de l’homme, de sa capacité à endurer, à s’adapter, à résister à son propre système. Mettre le doigt dans l’engrenage : s’aventurer dans une situation dont on ne pourra plus sortir. Quel est le prix à payer ? Comment faire pour s’en sortir sans se marginaliser ?

Cette pièce intense remet en cause l’action illusoire, la prise de risque conventionnelle au nom d’une ascension sociale dénuée de sens, souvent dépourvue de valeurs humaines. L’engagement physique et émotionnel des interprètes, puisant leur énergie aux sources du hip-hop, mène à une danse à la fois intense, puissante et poétique pour aller à l’extrême d’un mouvement libérateur.

Rencontre entre les artistes et le public, à l’issue de la représentation

Conseillé à partir de 7 ans
Durée : 50 min. Salle numérotée
Tarifs : Plein tarif : 20€, Réduit : 17€, JED : 12€
Enfant : 10€, Abo. : 12€, Abo. JED : 10€

Direction artistique : Souhail Marchiche & Mehdi Meghari
Chorégraphe : Mehdi Meghari
Interprétation : Elias Ardoin, Evan Greenaway, Samir El Fatoumi, Yohann Daher, Katia Lharaig, Émilie Tarpin-Lyonnet, Marine Wroniszewski
Création musicale : Patrick De Oliveira
Création lumière : Richard Gratas
Costumes : Hélène Behar

Production : Compagnie Dyptik
Coproduction : Maison de la danse de Lyon ; CCN de Créteil / Cie Kafig ; CCN la Rochelle / Cie Accrorap ; Opéra de Saint-Étienne ; IADU La Villette (Fondation de France - Parc de La Villette) ; Groupe des 20 Auvergne-Rhône-Alpes ; Centre culturel de La Ricamarie ; Théâtre du Parc / Andrézieux-Bouthéon ; L’Heure Bleue / Saint-Martin d’Hères
Aide à la création : DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, Département de la Loire, Ville de SaintÉtienne, ADAMI, SPEDIDAM
Avec le soutien : Le Groupe Caisse des Dépôt ; CDN Comédie de Saint-Étienne (La Passerelle) ; Espace des Arts / Saint-Denis-La Réunion ; Accès Soirs / Riom ; Quelques p’Arts… Centre National des Arts de la Rue et de l’Espace Public / Boulieu-lès-Annonay ; Espace Montgolfier / Davézieux ; L’Échappée / Sorbiers
La Compagnie Dyptik est subventionnée par la DRAC, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, le Département de la Loire et la Ville de Saint-Étienne.
La Compagnie Dyptik est artiste associé à la Maison de la Danse de Lyon pour la saison 2017/2018 dans le cadre du Pôle européen de création, et au Théâtre de Cusset pour la période 2017-2020.

HORAIRES : billetterie par tél. (04 76 65 64 64) ou au guichet -
Mardi, mercredi et vendredi 10h-13h/14h-18h. Jeudi 14h-18h. Fermé le lundi.
Ouvert samedis matin de spectacle (4/02, 25/03 et 13/05) : 9h30-12h
En ligne : 7j/7 & 24h/24 sur ce site Internet.
6, rue du Moulinet - 38500 VOIRON. Adresse postale : CS 90451 - 38501 VOIRON Cedex

pays Voironnais     isere